Le blog d'Astremuse

Participez aux news ! 

L'épiphanie, fête des astrologues !

Publié le 29/03/2016

Fêtée au milieu de l'hiver, son origine signifie "Manifestation".

Ancien mot sorti de la mythologie grecque, l'Epiphanie est liée à Dionysos, Dieu de la vigne, du vin, des fêtes, des excès, mais aussi des cycles des saisons et de la renaissance de la Nature.

Sur les terres d'Égypte, son attention est consacrée à la divinité solaire.

Chez les romains, les Saturnales, fête païenne par excellence, sont dédiées à Saturne, dieu du temps, de l'agriculture et des semences, gouvernant cette époque " du Crépuscule de l'année", période qui précède le solstice d'hiver. 

 

À la fin du IVème siècle, les fêtes païennes sont interdites et l'Epiphanie fut christianisée en une célébration religieuse de grande importance, évoquant la période suivant la naissance de Jésus et honorant la venue du Messie. En lien direct avec les événements authentifiant le Christ, sa première "manifestation" de caractère sacré (petit clin d'œil au terme d'origine), fut associée à la reconnaissance et l'adoration du Messie par les Rois Mages peu de temps après sa naissance.

"Jour des Rois, jour de l'Adoration des Rois Mages"

 

A cette époque, pratiquée par certain membre de l'Eglise, l'Astrologie est officialisée : La chrétienté  accorde son existence si elle s'incline devant la reconnaissance de Dieu. les Mages, apportant leurs présents symboliques à la naissance de Jésus dans la Crèche, se voient auréolés de fictions poétiques, provenant d'un texte apocryphe connu sous le nom de "protévangile de Jacques". Ils sont conduits jusqu’à l'enfant de Bethléem par une étoile, qui brille toujours malgré nos ombres... En astrologie, cette étoile est Jupiter, considérée comme le grand bénéfique dans la tradition.

 

Jusqu'au VIII ème siècle, le folklore colore ces histoires et les Mages, avant tout astrologues, deviennent Melchior, Gaspar et Balthazar !

On ne retrouve pas vraiment la trace de ces 3 personnages dans la Bible. L'Évangile de Saint Matthieu (Ch.II) raconte que de riches personnages, guidés par une étoile, vinrent adorer l'enfant Jésus.  Aucun nom, aucun état et aucune origine fut énoncés. Selon L'Évangile de Saint Luc, on parlera de la visite de bergers...

 

Les 3 Mages, élevés au rang de Rois, s'associent au trois continents connues de l'époque (l'Europe, l'Asie, l'Afrique), aux "3 Sages" gouvernant les trois âges de l'homme et aux 3 biens précieux que sont : l'or (métal le plus précieux depuis toujours) offert par le mage le plus âgé à la longue barbe, Melchior ; l'encens ( parfum que l'on fait brûler dans les Églises) cadeau de Gaspar, tout jeune et imberbe ; de la myrrhe (résine parfumée pour embaumer les morts) apportée par le noir et barbu Balthazar.

 

La galette par sa forme ronde et dorée rappelle le Soleil et l'or. On retrouve une nouvelle fois une symbolique mêlant le mythe païen du soleil et du feu au culte chrétien de la lumière et du cadeau religieux le plus précieux. Le gâteau des Rois se tirent en famille ou entre amis. On coupe autant de parts que de convives, et parfois on réserve une part appelée "la part de Dieu", "de la Vierge" ou "du pauvre".

 

Quant à la fève (du latin "faba", le légume), elle aurait précédé la galette puisqu'elle date de l'empire romain. Son introduction dans la galette est un symbole de fécondité liée directement à cette semence enfouie sous terre qui n'attend que l'arrivée du cycle nouveau pour éclore. Dans la Rome antique, tirée au sort, elle désignait un roi qui pouvait, pendant une journée, réaliser tous ses désirs et commander tout ce qu'il lui plaisait. Une légende évoque une autre origine : l'histoire de Peau d'âne, inspirée du conte de Charles Perrault. En oubliant sa bague dans le gâteau destiné au prince, Peau d'âne aurait inspiré cette étrange coutume...

 

La fête des Rois fut officielle pour la date du 6 janvier de chaque année, dernier jour des fêtes du solstice d'hiver : on célèbre le renouveau de la lumière par le passage aux jours plus longs. En astrologie, c'est le moment de fêter un joyeux anniversaire aux signes du Capricorne.

 

Le Mexique, l'Argentine et l'Espagne donnent encore un sens magique à la nuit de l'Epiphanie, en faisant jouer aux Rois Mages le rôle du Père Noël. Les plus petits préfèrent envoyer leurs lettres à Gaspar, Melchior et Balthazar ! 

En Allemagne on fête Berchta, en Italie la Befana et en Russie, Babouchka.

L'Epiphanie est considérée en Europe du Nord comme le départ des préparatifs du carnaval, qui aura lieu un mois plus tard.

 

Depuis 1875, la fève est en porcelaine de Saxe et depuis l'après guerre 14-18, on en trouve en porcelaine de Limoges. Elle promet à celui ou celle qui l'a trouve sous ses dents, chance, richesse et pouvoir ! 

 

Frederique Desplechin

Astremuse

06/01/2016

 

Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est [Nom de la société]. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à [Nom de la société] [Adresse de la société]. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous avez également le droit de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique. »