Le blog d'Astremuse

Participez aux news ! 

Les 5 sens en Astrologie

Publié le 10/06/2017

 

Depuis la naissance, le cerveau évolue continuellement en s’adaptant à son environnement direct.

Il vit son rapport au monde par un processus de modélisation régenté par les organes sensoriels : la liaison macrocosme/microcosme s’établit sur un échange continuel d’informations cognitives entre notre monde interne et le monde externe.


Nos cinq sens s’identifient par :

Le Visuel : l’œil

L’Auditif : l’oreille

Le Toucher : la peau

L'Olfactif : le nez

Et le Gustatif : le goût

Le goût avec l’odorat se regroupent et forment les sens chimiques.

 

L’individu en contact avec son monde extérieur valorise sa relation par un ou deux sens dominants.

Une personne Visuelle usera volontiers des termes liés aux images, aux couleurs, à la lumière. Une personne Auditive sera sur le registre des sons, des bruits, des rythmes et du phrasé mélodique. Une personne Kinesthésique se souviendra du ressenti d'un toucher, d'une texture, d'une matière et évoquera la douceur ou la température d’une chose. Une personne Olfactive ressentira le parfum d’un instant, l’odeur d’un individu et une personne Gustative se remémorera l’arôme d’un ingrédient ou le souvenir d’une saveur.

 

La façon dont nous captons l’environnement se répercute sur notre état d’âme tout comme le monde extérieur façonne notre moi profond.

En astrologie, on retrouve cela : l’individu vient au monde avec une carte du ciel qui lui est personnelle. Cette dernière sert de GPS étoilé pour conduire ses choix et ses ambitions.

Cette carte n’est pas une photographie figée du territoire mais bien une vision d’ensemble évolutive par interaction avec l’environnement de la personne qui s'ajuste aux mouvements des planètes. 

Joindre les sens et l’Astrologie c’est rallier le thème astral à un système comportemental évident.


Dans l’action du quotidien, le Soleil identifie l’individu et le révèle. Mars le dynamise afin de provoquer son mouvement actif et conducteur, et Jupiter va ouvrir et dilater l’expansion personnelle.

Pour l’oreille de L’Auditif, c’est la planète Mercure qui établit le langage et analyse les divers modes de communication. Vénus harmonise et Uranus diffuse en servant d’émetteur à toute relation.

Dans le registre Kinesthésique, Vénus apporte sa part de plaisir, de réjouissance, de forme accueillante et active le mode séduction/passion du désir d’un Mars récepteur ou d’un Pluton magnétique. Mercure anime le jeu courtisant et Neptune draine l’union vers un mode inspirant la compassion et l’empathie.

La Lune quant à elle abreuve son imagination et sa mémoire par le récit Saturnien qui délimite son cours et apporte la ligne de conduite à tenir.


Les signes du zodiaque, toujours révélateurs des qualités spécifiques de l'expérience, s'imprègnent de ce système sensitif et révèlent des axes surprenants : la roue astrale, abordée de façon psychologique (esprit), se voit s'incarner dans un organisme (corps).

Les deux sont étroitement connectés et la dualité entre esprit et corps devient une division révolue, voire même une croyance, du point de vue scientifique moderne. 

La faute à Descartes ? Sans doute ... en insistant sur la prééminence de l'esprit sur le corps, il en occultait volontairement une hiérarchie des sens qui tendait à asservir l'être humain.

La religion (Catholique ou Orthodoxe) a entretenu cette vision du corps comme un obstacle à la vie de l'esprit et à l'élévation de l'âme, notamment en la rattachant à des sources de tentations charnelles que sont par exemple, les péchés capitaux.

 

Aujourd'hui, nous savons que l'esprit est une propriété émergente particulière qui s'intègre dans une matière haptique pour nous représenter en tant que seul est unique exemplaire.

Comprendre leurs interconnexions par le biais des neurosciences apporte une évolution à la connaissance de l'homme et affine l'approche Astrologique humaniste en incorporant le système sensitif à toute analyse Astrale.

Non seulement il est utile d'analyser comment une personne vit son thème de l'intérieur, mais il est indispensable d'y intégrer sa façon de communiquer.

Le professeur en neurologie, Antonio Damasio, a démontré qu'une personne ne ressentant plus des informations sur son corps, suite à diverses lésions ou maladies, est perturbée intellectuellement. De même, en situation de stress, l'apprentissage du souffle et la réalisation d'exercices de détente musculaire peuvent nous apaiser. 


L'inter-action harmonique entre le dehors et le dedans permet le bien-être et l'épanouissement personnel. Cela pourrait également faciliter la compréhension de problématiques de communication dans le cas de maladies comme l'Alzheimer, la maladie de Parkinson, l'Autisme ou autres déficiences cérébrales dues aux AVC par exemple...

 

Mes recherches actuelles associant l'Astrologie et les 5 sens vont dans cette voie ...

 

Frédérique DESPLECHIN

Astremuse

10 Juin 2017

(Merci de respecter les droits de l'auteur selon CPI, art. L. 335-3)

 


 

 


Envoyer à un ami

* champs obligatoires

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est [Nom de la société]. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à [Nom de la société] [Adresse de la société]. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous avez également le droit de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique. »